Comment soulager la sciatique naturellement ?

Sortant des vertèbres L4 et L5, le nerf sciatique est le plus gros du corps humain. Son pincement peut entraîner de terribles douleurs. Les lancinations sont parfois chroniques. Il existe quelques gestes simples à faire pour les soulager.

Des mouvements d’étirements débloquent le nerf sciatique

Puisque la douleur du nerf sciatique vient d’un pincement, certains mouvements peuvent le débloquer, comme vous le voyez sur le site http://nerf-sciatique.fr. Le patient devrait commencer par adopter la bonne posture au quotidien. Il doit toujours garder la droiture de sa colonne vertébrale. Ses pieds ne doivent jamais être croisés. Lorsqu’il se couche, ce serait préférable de dormir sur le côté. Il faut surélever la jambe souffrante ou mettre un oreiller entre les cuisses. Différents mouvements atténuent la douleur. Assise sur le sol avec les pieds tendus, la personne devrait remonter un genou gauche vers la poitrine. Il faudra rester dans cette posture 10 secondes et recommencer avec le second côté. La pose mahométane permet également de soulager. Accroupi, le patient met ses mains en parallèle devant lui. Il doit pousser le bassin vers l’arrière et se maintenir ainsi quelques instants. Dans un autre exercice, il s’assoit avec les jambes allongées. Les paumes doivent tenir la pointe des pieds et y rester 10 secondes.

Certains remèdes naturels permettent d’atténuer la douleur

L’efficacité des remèdes de grand-mère sur les problèmes de dos n’est plus à démontrer. Cela dit, le résultat varie d’une personne à l’autre. Une méthode simple consiste à appliquer une poche d’eau chaude à l’endroit de la douleur lorsque la crise survient. Chez certains individus, le froid fait de l’effet. Il suffit de poser un sac de glaçons sur la zone souffrante. Certaines plantes ont des vertus anti-inflammatoires. L’arnica figure en tête de liste. Cette vivace à la fleur jaune est préparée en herboristerie. Des gélules prêtes à avaler sont également disponibles en magasin. Les graines de fenugrec peuvent servir comme tisane antalgique ou en cataplasme. Certaines huiles essentielles devraient aussi venir en aide aux malades de sciatique. Elles s’utilisent pendant des séances de massage ciblé. L’aromathérapie suggère un mélange d’extraits de girofle, de térébenthine, d’eucalyptus ainsi que de la gaulthérie.

D’autres solutions envisageables pour soulager la douleur

L’ostéopathe reste le soignant le plus indiqué pour régler les problèmes de nerf sciatique. Le spécialiste de cette discipline remet les vertèbres à la bonne place grâce à des gestes très précis. C’est un spécialiste qui a suivi de longues formations sur le squelette et la physiologie. Quelques rendez-vous suffisent parfois à faire disparaître les douleurs de manière définitive. Le chiropraticien peut aussi apporter son aide. Ce spécialiste des vertèbres soigne même les patients de plus de 50 ans. En effet, les problèmes de dos chez les jeunes sujets sont passagers. Beaucoup se résorbent naturellement lorsque la personne améliore son hygiène de vie. L’acupuncture a montré de l’efficacité depuis des millénaires. Les aiguilles sont plantées à des points du corps pour rétablir le flux énergétique. La pratique requiert plusieurs séances totalement sans douleur. Les piqûres sont à peine perceptibles. Elles apportent une guérison définitive sans jamais recourir aux médicaments chimiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *