Santé publique : les divers modes d’hospitalisation et prises en charge

L’hospitalisation est une période difficile pour les patients comme leur famille. Si elle est depuis longtemps limitée à un séjour plus ou moins long dans un établissement médical, hôpital et clinique entre autres, elle se présente aujourd’hui sous plusieurs formes. Hospitalisation à temps complet, chirurgie ambulatoire, hospitalisation à domicile, suivez le guide.

D’un simple séjour à l’HAD

  Pour des raisons financières et de confort aux patients, les modes d’hospitalisation se sont progressivement diversifiés ces dernières années. On distingue aujourd’hui 3 possibilités :

L’hospitalisation à temps complet

Il s’agit de la forme d’hospitalisation la plus courante qui consiste à soigner une personne dans un établissement médical pendant une durée limitée, au moins une nuit. Ce dernier s’occupe entièrement du patient tout au long de son séjour : hébergement, soins et nourriture compris. D’une manière générale, 80 % de la facture est prise en charge par l’assurance maladie.

L’hospitalisation ambulatoire

Aussi appelée hôpital de jour, la chirurgie ambulatoire est de plus en plus appréciée des malades, car elle permet d’éviter de rester une ou plusieurs nuits à l’hôpital. En effet, elle correspond à l’admission et la sortie d’un patient dans un établissement de santé dans la même journée. Elle touche diverses disciplines médicales lorsque certaines interventions ne peuvent pas être effectuées en externe.

L’hospitalisation à domicile ou HAD

Proposant les mêmes services qu’un établissement médical, l’HAD permet de soigner un patient directement chez lui pour des raisons budgétaires et de confort. Elle est aussi prise en charge par l’assurance maladie et sa durée est limitée au même titre qu’une hospitalisation complète. Elle ne peut être autorisée que lorsque le médecin traitant estime que les soins peuvent être effectués au domicile de son patient. Il assurera ainsi la prise en charge de celui-ci tout au long de son séjour. Mieux vaut se renseigner auprès d’une structure HAD proche de chez soi avant d’opter pour ce mode d’hospitalisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *